Menu

Conseils de lecture n°8

Conseils de lecture n°8
6 décembre 2020 pastosante

Soin, laïcité, religion et spiritualité, Intégrer le religieux et le spirituel dans le soin

Paru le 31 octobre 2019 Editeur Lamarre, Collection Exercice Professionnel Infirmière

Auteurs : Daniel Maroudy, Marc Grassin et Pascale Wanquet Thibault

Résumé : Comment gérer les besoins religieux et spirituels des patients au cœur du soin ? Jusqu’où est-il possible d’aller ? Comment comprendre et construire des pratiques avec bon sens dans le respect du cadre français de la laïcité ?
L’objectif du livre est de faciliter l’acquisition d’un raisonnement pour gérer les demandes dans une prise en charge globale des malades et pour sécuriser les professionnels.
En traitant le religieux comme une expression culturelle comme une autre,
En maîtrisant le cadre réglementaire et légal de la laïcité
En développant une aptitude au dialogue,
… les professionnels sauront trouver les ressources pour accompagner les demandes.
Conforté par des expériences de terrain, cet ouvrage collectif propose un cheminement, des clés de lecture, des éléments de méthode, des outils opérationnels pour concilier soin, laïcité, religion et spiritualité.

**************************************

Reste avec nous

Paru le 15 mars 2019, Editeur Mame, Collection Evangile Du Corps

Auteurs : Godefroy de Bentzmann, Paul Habsburg, Sophie de Bentzmann, Yves Semen (Préface) Inès de Warren 

Résumé : Sophie et Godefroy sont un couple heureux. Profondément amoureux l’un de l’autre, parents de quatre enfants, chrétiens pratiquants et engagés, rien ne semblait devoir troubler leur existence. L’annonce du cancer de Sophie les foudroie. Une fois ce choc passé, commence alors, avec cette maladie, et avec l’entrée dans leur vie d’un prêtre ami, un extraordinaire cheminement de foi : non pas l’un à côté de l’autre, mais l’un avec l’autre, et l’un par l’autre. Un chemin de couple, qui met en lumière toute la profondeur du sacrement du mariage, jusqu’où va l’alliance que Dieu scelle avec ceux qui échangent leurs consentements. Ce témoignage, rédigé par Sophie, Godefroy et le père Paul Habsburg au moment même où Sophie vivait ses dernières semaines, n’est donc pas un récit sur la souffrance et la mort – même si rien des tourments traversés par chacun n’y est occulté : c’est un témoignage sur l’amour qui est plus fort que tout, sur l’espérance qui nous fait entrevoir la vie éternelle.

******************************************

Des soignants très patients

Paru le 18 novembre 2020, Editeur Elsan

Auteurs, une fille et son père : Tiphaine Chauchat Directrice littéraire dans la production audiovisuelle et Denis Chauchat auteur de “Les bons mots de la pub”

Résumé : « Nous soignons, le patient guérit. » Habituellement, lorsque l’on se rend à l’hôpital c’est pour une urgence, une consultation, une opération ou parce que l’on est atteint par la Covid. Les auteurs, eux se portent très bien. Pourtant ils y ont passé de longues heures. Leur tour de France des hôpitaux privés les a conduits dans différents services hospitaliers : maternité, soins palliatifs, centre anti-douleur, prise en charge du cancer, chirurgie ambulatoire… Ils en sont sortis, non pas guéris, puisqu’ils n’étaient pas malades – mais requinqués. Revigorés d’avoir observé autant d’humanité dans les relations entre les soignants et des femmes et des hommes exposés souvent à la souffrance et, à d’autres moments, à la joie, lorsque l’enfant parait, notamment. C’est cette immersion dans l’univers médical que les auteurs nous proposent de partager. Un parcours de santé à la fois instructif et riche en émotions.

*************************************

La mort. Méditation pour un chemin de vie

Paru le 07 octobre 2020, Editeur Artège

Auteur : Mgr Michel Aupetit

Résumé : Les guerres d’aujourd’hui, les attentats, la pandémie sont autant d’événements qui remettent la mort devant nos yeux. Dans le monde occidental, nous avions fini par occulter cette réalité de la vie de l’homme. Les réactions de la culture hédoniste et technique sont impressionnantes. En réalité, nous nous sommes protégés de la vie. La vie est un risque, mais un risque magnifique. Le fameux principe de précaution désormais inscrit dans la Constitution revient, au fond, à refuser de vivre vraiment pour ne pas risquer de mourir ». La peur de la mort exprime une peur de vivre le plein de notre existence. Au contraire, il nous faut comprendre que la mort est une « condition essentielle de la présence à sa propre vie ». L’archevêque de Paris insiste sur le fait de se familiariser avec la mort et dans ce but, d’une manière expressionniste et suggestive, il nous aide à réfléchir à différentes formes de mort de l’existence : mort à soi-même, mort aux autres, mort au péché. En contraste, il décrit des milieux de la vraie vie : la vie en dedans, la vie au-dehors, la vie transmise, la vie éternelle.

Un chapitre nous éclaire sur la distinction corps-âme : le regard posé par l’ancien médecin est aussi marqué par ses références au Catéchisme de l’Eglise catholique et à des articles d’un grand philosophe existentialiste belge, le Père R. Troisfontaines, spécialiste à la fois de A. Camus et de G. Marcel. Son œuvre, ainsi que celle d’autres auteurs d’aujourd’hui (F. Hadjaj) sont aussi des références pour parler du « mystère de la mort » et pour montrer, comme le fait l’archevêque de Paris, l’importance de la mort comme un acte humain décisif qui engage pour l’éternité. Ce chemin de vie tel qu’il est médité, nous rapproche aussi de la foi exprimée par Thérèse de Lisieux par ces mots d’abandon et de foi : « Je ne meurs pas… J’entre dans la vie ».

****************************************

Merveilleuse humanité de Marie

Paru en octobre 2020, Edition Salvator

Auteur : Monique Durand-Wood

Essai spirituel : Après une vie militante en milieu athée, Adèle, la narratrice, se convertit à la foi chrétienne. S’intéressant particulièrement au personnage de Marie, elle apprend à la connaître à travers les Evangiles, les écrits des Pères de l’Eglise et les enseignements catholiques.